Hors Zone

Baños de Agua Santa

Ah Baños, on nous l’avait vendu comme le paradis des backpackers… et nous n’avons pas été déçus ! Alors pourquoi tant d’attrait pour cette petite ville de 20 000 habitants à la frontière entre les Andes et l’Amazonie ? Eh bien, c’est une ville où il fait bon vivre, il y a une végétation luxuriante partout autour, et les habitants sont charmants, toujours le sourire aux lèvres. Il faut dire que Baños est une ville de vacances où les équatoriens viennent passer le weekend. Cela pour deux raisons : la première, il y a des tas d’activités natures à y pratiquer, et la seconde, c’est un lieu de pèlerinage ! Eh oui, ici la vierge a accompli des miracles, il y a donc une cascade d’eau guérisseuse et des églises avec des messes à chaque heure de la journée. Alors pour ne rien vous cacher nous étions plutôt attirés par les activités à y pratiquer que par le côté religieux…

La casa del Arbol

Alors ce lieu n’est pas extraordinaire, c’est une petite cabane dans les arbres adossée à la pente d’une montagne mais qui a gagné sa réputation grâce à la petite balançoire accrochée à une de ses branches qui permet de se balancer face à une superbe vallée et avec vue notamment sur le volcan de la ville, le Tungurahua. Les photos prises de ce lieu sont devenues mythiques et un business s’y est du coup créé. Désormais l’entrée est payante et deux immenses balançoires ont été installées pour satisfaire les touristes. Cela perd de son charme, mais le lieu est quand même sympa. Et le petit tour en balançoire est tout de même assez vertigineux.Banos - 03

Banos - 11

Pour nous, hélas pas de volcan en vue, il avait la tête dans les nuages. Nous avons ensuite fait une ballade de 2-3h pour redescendre tranquillement jusqu’à la ville. Le soir pour se remettre de cet effort nous sommes allés au termes de Baños. Un bon bain chaud de nuit au pied de la cascade de la ville, rien de tel pour se revigorer.

La route des cascades

Le lendemain, changement d’activité, nous enfourchons deux VTT pour aller dévaler la route des cascades. Rien de très sportif là dedans, nous avons suivi une jolie route durant une vingtaine de kilomètres en pente douce. Tout l’intérêt de la ballade se situe dans les nombreuses cascades que nous croisons tout au long de la descente.

Le clou du spectacle se nomme El Pailon del diablo ! Une méga cascade avec un chemin qui passe au plus près de la chute d’eau.

Banos - 45

Le parc aux tyroliennes

A Baños, à part les cascades, il y a une autre spécialité : les tarabitas ! ( En français les tyroliennes…) Il y en a des dizaines, alors pour notre dernier jour, nous nous sommes fait plaisir, nous avons carrément été faire un parc de tarabitas ! Pas moins de six tyroliennes pour se faire plaisir dans plusieurs positions, assis, la tête en bas en mode cochon pendu, ou bien allongé en mode superman ! Dont une où nous pouvions descendre côte à côte, la preuve en vidéo !

Voilà, nous avons passé un super séjour à Baños, nous nous sommes vraiment fait plaisir, nous y serions bien restés un peu plus longtemps mais le trek du Quilotoa nous attendait ! A suivre dans le prochain article…

4 reflexions sur “Baños de Agua Santa

  1. Yves

    Sympathique, les tyroliennes !
    À importer, pour pouvoir se rendre au boulot rapidement, au retour !

  2. julie's family

    Joyeux anniversaire Thomas,
    Happy birthday to you
    Cumpleanos feliz…
    Je pense que c est l un de tes anniv qui restera lgtps gravé 😉
    Nous t envoyons de gros bisous ainsi qu à Flo également.

    Excellent la tyrolienne !! Oh la la ça me plairait bien ça dis donc…

  3. Lulu

    Geniales ces vidéos ! Que d’émotions fortes, je flippais rien qu’en regardant la vidéo de la tyroliene lol ! Vous êtes de grands fous 🙂