Hors Zone

La gastronomie péruvienne

En arrivant dans chacun des pays traversés par notre périple, c’est toujours plein d’espoir de découvertes culinaires que nous parcourons les premiers menus des restaurants. Alors globalement, nous avons toujours bien mangé, dans certains pays comme la Bolivie, les plats sont parfois redondants mais nous avons toujours pu nous nourrir. Mais nous le savions, en arrivant au Pérou, nous allions pouvoir découvrir la gastronomie péruvienne, oui car ici nous parlons bien de gastronomie. Voilà donc un petit tour d’horizon de ce que nous avons pu goûter.

L’apéro

Niveau apéro, le cocktail traditionnel du pays est le « Pisco sour » basé sur l’alcool typique du pays le « Pisco ». C’est frais, citronné et ça se boit très bien ! Alors il ressemble de très près à son cousin chilien et nous ne nous risquerons pas ici à faire de comparaison (il y a une guerre obscure entre les deux pays à propos de l’origine de ce cocktail….)

Une autre boisson est aussi particulièrement prisée par les péruviens : la Chicha. C’est une sorte de bière de maïs, pas mauvaise mais un peu trop sucrée à notre goût.

Et avec qu’est ce qu’on grignote ? Alors les deux accompagnements typiques sont les graines de maïs grillées et la chips de banane plantain. Nous sommes fans des deux, vraiment sympa, ça croustille et accompagne très bien l’apéro.

Le Ceviche

Le plat typique du pays ! Un vrai incontournable. Le Pérou est un pays de pêche, ils ont du poisson frais et ils savent le préparer. Le ceviche est composé de morceau de poisson et fruits de mer cru, de condiments (oignons, piments…), et arrosé de citron. Il est souvent accompagné de patate douce ou de banane plantain et de maïs. Un plat frais plein de saveurs ! Nous en avons mangé à base de différents poissons, avec ou sans fruits de mer et tous étaient vraiment excellents.

Mochileros - 161

Les plats principaux

Alors, désolé par avance, mais nous nous sommes dégonflés face au cuy ! Oui, un des plats typiques est le cochon d’inde (cuy pour les intimes), mais il coûte cher et beaucoup nous ont dit que ce n’était pas terrible donc désolé nous n’aurons pas d’avis à donner sur cette charmante bestiole. Parmi les plats qui nous ont beaucoup plu, il y a le « lomo saltado ». C’est du boeuf coupé en lamelles, sauté à la poêle avec de l’oignon, du poivron, de la tomate, le tout accompagné de riz et de frites. Franchement c’est bon et ça cale ! Il y a aussi le « Aji de Gallina », du poulet sauté avec du piment doux. Ils mangent aussi pas mal de canard. Dans un restaurant à Arequipa, nous avons pu déguster un trio de viande (Alpagua, Agneau et canard) et là il n’y a rien à envier aux argentins, les péruviens se débrouillent très bien en terme de dégustation de viande.

Arequipa - 008

Nous avons vraiment mangé de tout et tout a toujours été très bon, vive le Pérou ! 🙂

Le Nikkei et le Chifa

De part son histoire, la cuisine japonaise et chinoise se sont infiltrées dans la cuisine péruvienne pour donner une cuisine fusion vraiment délicieuse. La fusion japonaise est appelée Nikkei et la chinoise, Chifa. Nous en avons croisé à tous les coins de rue, la cuisine asiatique est très répandue au Pérou. Le « Arroz Chaufa » est d’ailleurs un des plats les plus populaires, c’est un riz cuisiné à la chinoise avec des légumes sautés et de la sauce soja. Et sinon nous nous sommes régalés de makis et sushis adaptés à la cuisine péruvienne, du style des makis au Ceviche, ou enrobés d’avocats, et vraiment c’est une réussite !

12936485_10154666431740130_7703856513880170053_n

Les desserts

Bon c’est là où le bât blesse, dans quelques restaurants nous avons pu trouver des desserts français, mais pas vraiment de dessert local qui nous faisait envie. Mais ils se rattrapent avec les fruits, il y en a partout, très bons, en jus ou découpés, et là ce fut un régal. Entre les mangues, les fruits de la passion, les bananes, les ananas et tous les autres que nous avons mangés sans connaître le nom. Nous avons fait notre cure de vitamines et ça ne coûte rien, donc aucune raison de se priver. Il nous est même arrivé de nous faire des repas composés uniquement de fruits. 🙂

Mochileros - 219

Voilà pour ce petit tour d’horizon, j’espère que cela vous a donné envie d’en découvrir plus sur la cuisine péruvienne. Cet article clôt également la série d’articles sur le Pérou, pour le prochain, rendez vous en Equateur !

3 reflexions sur “La gastronomie péruvienne

  1. Anne Guillon

    Ca y est! J’ai trouvé quelques recettes de ceviche et de pisco sour et je vais m’y essayer!
    Promis! Vous en aurez à votre retour!
    Gros bisous