Hors Zone

L’archipel magique des Galapagos

Allez hop, accrochez votre ceinture, enfilez vos palmes, nous voilà partis vers les îles Galapagos ! Cet archipel équatorien se compose d’une quarantaine d’îles entièrement volcaniques. De fait sa végétation est clairement aride, avec des paysages très découpés, constitués de roches noires, avec pour principale végétation de la mangrove bordant les plages de sable blanc.

Galapagos - 355

Mais le principal attrait touristique des Galapagos est sa richesse incroyable au niveau de la faune. Les humains sont venus s’installer ici très tardivement, et les îles ont tout de suite été protégées, de ce fait les animaux n’ont pas peur de l’être humain et c’est parfois assez déroutant ! Les oiseaux nous frôlent, les lions de mer ou les iguanes passent à ras de nous, il faut limite faire attention à ne pas leur marcher dessus. Pour vous donner une idée, juste en allant au port de la ville, nous avons pu voir: des lions de mer, des iguanes, des crabes rouges, des tortues marines, des petites requins à pointes noires, une raie aigle, des raies dorées, des pélicans, des frégates, pour ne citer que ceux que nous avons reconnu !

Pour notre séjour, nous avons pris le parti de ne pas faire de croisière car en nous renseignant nous avons constaté que nous pouvions faire beaucoup de choses par nous-mêmes ou bien juste avec des excursions à la journée. Il faut dire aussi que les croisières sont hors de prix comme à peu près tout aux Galapagos. Nous avons donc choisi un séjour terrestre entre les deux îles principales « Santa Cruz » et « Isabella » en mode backpacker économe. Et ce fut une excellente décision !

Les paysages

En parcourant les îles à pied, nous avons tout d’abord découvert de superbes paysages: de magnifiques plages de sables blanc comme celle de Tortuga Bay sur Santa Cruz, de très jolis parcours serpentant dans la mangrove et entre des salines, et sur Isabella, une montée au sommet d’un des volcans de l’île nous a offert des vues spectaculaires.

Les oiseaux

Hélas, nous ne sommes pas ornithologues, donc à part quelques espèces, il nous a été difficile d’identifier tous les volatiles que nous avons pu voir. Nous n’allons donc vous citer que ceux que nous sommes sûrs d’avoir reconnus. Tout d’abord les flamants roses, là impossible de se tromper ! Mais aussi les frégates, les pélicans, les hérons, les pinçons de Darwin. Pour vous en dire un peu plus sur ces derniers, c’est grâce à eux entre autres que M. Darwin a pu en les observant écrire sa théorie de l’évolution. Car ici, les fameux pinçons se sont adaptés en fonction des ressources que fournissait chaque île. Et oui ils ne payent pas de mine, mais ici ils sont célèbres ! 🙂

Et pour finir nous avons pu voir l’emblème de ces îles, les fameux fous à pattes bleues. Ils sont vraiment atypiques et leurs dégaines nous a bien fait rire !

Galapagos - 421

Les tortues des Galapagos

Nous avons bien sûr également croisé à plusieurs reprises les fameuses tortues des Galapagos. Elles se baladent en liberté dans certaines zones, mais aujourd’hui elles ne peuvent hélas plus se reproduire de façon naturelle, car les œufs ou les petites tortues sont mangés par des nouveaux prédateurs apportés par l’homme (les rats par exemple). Du coup il y a des centres de reproduction où les bébés tortues peuvent grandir en sécurité et sont ensuite relâchés dans la nature.

Entre terre et mer

Plusieurs espèces animales vivent ici entre terre et mer et ce sont d’ailleurs eux les plus visibles, j’ai nommé les lions de mer et les iguanes. Ils pullulent sur l’archipel, on en voit partout. Les lions de mer se baladent en ville, squatent les bancs, embêtent la poissonnière qui découpe son poisson, c’est assez drôle à voir. Pour les iguanes, ils sont sur les rochers aux abords de l’eau ou alors sur la plage à se griller au soleil. Dans cette catégorie il y a aussi les petits pingouins, surnommés ici « Whisky » (oui parce qu’ils sont toujours « on the rocks »…). Nous avons eu la chance de pouvoir nager avec ces trois charmantes bestioles. Bon, les iguanes et pingouins sont passés devant nous en nous ignorant mais les lions de mer sont très curieux et très joueurs. Nous avons passé 20 min en compagnie de deux d’entre eux à nous amuser comme des petits fous. Ils sautaient devant nous, nous frôlaient, fonçaient face à nos masques pour tourner au dernier moment. Un vrai moment privilégié en leur compagnie.

Le monde sous-marin

Les Galapagos, c’est aussi forcément le monde de Némo ! Alors ici point de petits poissons exotiques, oui nous sommes dans le Pacifique et les eaux sont profondes et froides ! Mais il y a largement de quoi ravir les plongeurs que nous sommes. Nous avons effectué deux séances de palmes masques tubas, et deux plongées à 20m de profondeur. Nous avons vu plein de choses, des tortues de mer (plein ! Limite trop ?! :p), de magnifiques bancs de poissons, des raies aigles et des raies dorées, des requins (oui ! oui !), et des hippocampes. Pour les requins ne vous inquiétez pas, déjà ils ont largement de quoi se nourrir, et ils ne faisaient « que » 1 m 50 de long du coup nous ne faisons pas partie de leurs proies.

 

2 reflexions sur “L’archipel magique des Galapagos

  1. Yves

    Superbe reportage !!
    J’aime bien les fous à pattes bleues, mais nous avons les anglais en chaussettes et tongs …
    Quant au banc de raie … Avec un bon opines, on s’en taillerait bien une tranche !

  2. Lulu

    Wahou ça avait l’air génial !!! Genre tu as l’impression d’être dan sun épisode de Ushuaï lol ! Profitez bien les loulous ! Gros bisous