Hors Zone

Les Chutes d’Iguazu

Nous voilà de retour en Argentine, après trois jours de bus pour l’attraction n°1 du pays, j’ai nommé les chutes d’Iguazu ! Alors oui attraction, car cet endroit est énormément touristique, cela nous fait un peu drôle après l’authenticité du Chili. La visite de ces impressionnantes chutes d’eau se fait en deux parties : du côté Argentin et du côté Brésilien.

Iguacu - 128

Iguazu, Partie Argentine

Pour nous mettre directement dans le vif du sujet, à l’entrée du parc, il nous est proposé d’aller faire une balade en bateau (payante bien sûr…) au pied des chutes. Cela nous parait bien sympathique, ni une ni deux nous voilà partis à bord d’une énorme jeep pour nous emmener jusqu’au bateau. On nous distribue de l’équipement : gilet de sauvetage, et sac imperméable pour mettre toutes nos affaires. Ah bon ça va mouiller ? En fait nous étions loin du compte, c’est une véritable douche à laquelle nous avons droit…ce fût une bonne partie de rigolade, je vous laisse voir ça en image :

Après ce moment fort rafraîchissant, qui était d’ailleurs le bienvenu car il faisait franchement chaud. Nous avons fait le tour du parc à pied. Il y a plein de chemins qui serpentent au dessus, en dessous, à côté des cascades. Certains endroits sont vraiment très impressionnants, on ressent vraiment la puissance des chutes. Il faut dire que d’habitude le débit moyen est de 2000 m3 par seconde, mais comme là il avait beaucoup plu ces dernières semaines le débit était monté à 8000 m3 par seconde.

Iguazu, Partie Brésil

Le lendemain, direction le Brésil ! Et oui, en passant, un tampon de plus sur le passeport. Ce côté là des chutes est assez différent car nous nous retrouvons assez loin des chutes mais cela permet d’avoir une vue d’ensemble sur les 275 cascades qui forment cette immense barrière d’eau de près de 3km de largeur .

Iguacu - 120

La partie brésilienne se fait en une demi journée, nous avons donc profité du reste de la journée pour aller visiter un parc à oiseaux à côté. Ce parc est très sympa, nous y avons vu une multitude d’oiseaux colorés dont des perroquets et les fameux toucans ! Il y a de grandes volières dans lesquelles nous pouvions rentrer pour approcher les oiseaux. Nous n’avons pas beaucoup de photos, car il pleuvait et les appareils étaient à l’abri dans le sac.

Après avoir été bien mouillés durant ces deux jours passés auprès des chutes, direction la région de Salta, une région semi désertique pour aller nous mettre au sec. Dans notre prochain article, vous découvrirez notre roadtrip dans cette région au paysages hors du commun.

Une réflexion au sujet de “Les Chutes d’Iguazu

  1. Jacques&MJ

    J’aime la chute de l’histoire….fort drôle !!

    Et c’est quand même bien mieux que  » la rivière Splashhh » du Parc Astérix « …..!!