Hors Zone

Vis ma vie de mochileros – Les kiffs et les bads

Un article un peu différent pour cette fois. Nous vous racontons beaucoup notre voyage, les paysages que nous voyons, les aventures que nous vivons mais concrètement à quoi ressemble notre vie de backpackers ou plus précisément de mochileros (l’équivalent sud américain) ?

Pour vous donner un premier aperçu, nous vous livrons notre top 10 des « kiffs » et des « bads » de la vie de voyageur au sac à dos !

Ces deux tops sont du 100% vécu…

Top 10 des « bads » :

  • Aller prendre une douche tiédasse dans une salle de bain non chauffée en Patagonie
  • Rater son bus pour rentrer à l’auberge qui est à 60km de là et être abandonné en pleine campagne bolivienne
  • Devoir aller aux toilettes dans un bus après plus de 10h de route
  • Découvrir que les deux gars crados que tu as croisé dans l’auberge dorment dans ton dortoir de 4
  • Dormir avec des puces de lits pendant trois jours, et découvrir plus de 300 morsures sur tout le corps…et ça gratte à mort !!! 🙁
  • Se faire déposer par un bus en pleine nuit, sous la pluie, dans une ville où on a pas d’auberge de réservée….
  • Passer des heures à la douane…. (vive l’Europe pour ça !)(La photo, c’est la queue des bus qui attendent pour passer la frontière, nous avons attendu plus de quatre heures..)Mochilleros - 076
  • Essayer les 4 distributeurs d’argent de la ville et constater qu’ils sont tous vides
  • Découvrir que la cuisine de l’auberge est crado et l’évier encore pire
  • Partir d’une auberge où on se sentait un peu comme à la maison

Top 10 des « kiffs » :

  • Prendre une douche chaude avec de la pression et enfiler des vêtements propres
  • Arriver enfin à destination après 3 jours de bus
  • Retrouver des voyageurs déjà croisés durant le voyage
  • Ne pas avoir à faire son sac pendant au moins trois jours
  • Avoir un oreiller, une couverture et un plat chaud dans un bus de nuit        Mochilleros - 038
  • Rencontrer un voyageur qui vient de l’endroit où tu vas et qui te file plein de bons plans
  • Avoir des nouvelles de sa famille et de ses amis (message subliminal…)
  • Avoir un dortoir de 4 et découvrir que nous n’aurons pas de roomates pour ce soir
  • Prendre son petit déjeuner au soleil dans un parc après une nuit en busMochilleros - 014
  • Se faire inviter à partager un repas de famille dans la maison d’hôtes où nous dormons

 

3 reflexions sur “Vis ma vie de mochileros – Les kiffs et les bads

  1. Jacques&MJ

    Évidemment, après ça, Suresnes, Lamorlaye ou La Rochelle, ça fait un peu plan-plan……

    mais ici, on a des lits douillets, du pâté, du saucisson, et du reblochon sur la table,

    des vêtements de rechange, une voiture à disposition….bref, on est en Zone de confort !

  2. Anne Guillon

    Et vous voudriez nous faire croire qu’en plus de la crasse, personne n’a ronflé?;-)
    Mais on a entendu le message subliminal…On arrive!!!!

  3. Marjo

    Concernant votre bad numéro 7, je ne sais pas à quel point vous avez accès aux actualités de par chez nous, mais je vous informe que Schengen est actuellement remis en cause par nos politiciens et que ce sera peut-être bientôt de nouveau le bazar à nos frontières également ! A moins qu’ils décident tout simplement de refiler la patate chaude de l’immigration á la Grèce, en fermant uniquement les frontiéres grecques mais bon ce serait peut-être pas très sympa… sur ce, je me retire et retourne travailler avant de ne trop déraper dans des considérations politiques. Sachez en tous cas qu’à Nice il fait beau (comme d’hab) et que tout va bien.

    Au plaisir et bons baisers du vieux continent !