Hors Zone

Welcome in the jungle

Pour mon anniversaire ma chérie m’avait réservé un séjour complet dans une lodge dans la forêt amazonienne. Située en altitude et à la lisière de la jungle primaire elle est épargnée des moustiques et autres insectes plus ou moins désirables qui me rebutent tant. Du coup nous y avons passé 4 jours au milieu d’une flore exceptionnelle. Pour un aperçu de la forêt sans moustiques, suivez le guide !

Balades en forêt

Forcément dans la jungle l’activité principale reste la balade en forêt, idéale pour partir à la découverte de la flore locale. Nous avons donc eu droit à trois randonnées sylvestre, l’une pour découvrir la réserve locale que la lodge s’efforce de replanter, une autre pour voir la forêt primaire et les différences avec la forêt secondaire précédente, et la dernière où nous sommes allés dans un canyon suivre une jolie petite rivière et où nous avons pu nous baigner au pied d’une cascade qui sortait des rochers.

Huasquila - 226

Nous avons également pu profiter de ces sorties pour nous essayer dans la peau de Tarzan et Jane. Ooooooh Hooohooo ohohooooooo !

Visite de la communauté

Pendant notre séjour nous avions un guide pour nous montrer les différentes espèces de plantes rencontrées. Ce guide était issu de la communauté locale qu’il nous a aussi fait visiter. Ils nous ont accueillis en costume traditionnel tout en nous expliquant que maintenant les enfants ont accès à l’école et que les adultes s’habillent comme tout le monde. Ils nous ont ensuite présenté leurs coutumes et la façon dont ils vivaient, ce qu’ils mangent et ce qu’ils fabriquent. Nous avons pu déguster un délicieux jus de chaussette fabriqué à partir d’un fruit local qui parait-il fournit beaucoup d’énergie avant d’aller en forêt. Notre guide l’a avalé goulûment pendant que Flo et moi le dégustions plus précautionneusement.

Huasquila - 104Huasquila - 105

Le sanctuaire des animaux

Dans ce séjour une journée était consacrée non plus à la flore mais à la faune locale. Nous sommes allés visiter une réserve où sont accueillis des animaux du coin qui ont été maltraités ou capturés, puis qui ont perdu leurs instincts sauvages. Nous avons ainsi pu voir un anaconda qui est incapable de chasser, il faut lui tuer ses souris pour qu’il accepte de les manger. Nous avons vu aussi une colonie de singes araignées dominée par un mâle psychopathe. Ils ont essayé de le réintroduire une fois et il a mis enceinte toutes les femelles des alentours et bouffé les sexes des autres mâles. Du coup ils l’ont re-capturé et n’ont plus l’intention de le relâcher. Ce qui était sympa c’est que pour accéder à cette réserve nous avons dû prendre une pirogue pour naviguer sur le rio Napo qui va jusqu’à Iquitos au Pérou rencontrer un affluent et former l’Amazone.

3 reflexions sur “Welcome in the jungle

  1. Yves

    Tiens, des primates dégénérés !
    Des reptiles exploiteurs et jouisseurs !
    Ça me fait penser à quelques indigènes locaux ….c